Vous êtes ici

Les partenaires

Beneficiario coordinador

TRAGSATEC. Tecnologías y Servicios Agrarios, S.A.

Fondée en 1989 en tant que filiale de la société mère Tragsa, Tragsatec exerce des activités d'ingénierie, de conseil et d'assistance technique dans les domaines de l'agriculture, de la sylviculture, du développement rural, de l'environnement et du milieu marin, et ce, tant au niveau des projets et des études que pour les services techniques.

Pour le développement de ses travaux, Tragsatec développe des outils dans le domaine des Systèmes d'information géographique (SIG), du développement dans les environnements Web sur des plateformes leaders du marché, pour soutenir la gestion, la production, la maintenance et l'exploitation de bases de données agricoles et environnementales à l'échelle nationale, ainsi que l'intégration des technologies émergentes grâce à une politique en Recherche & Développement et innovation.

Une autre de ses pistes d'action est la réalisation d'actions, de travaux et de prestations de services dans le secteur de l'élevage et du monde animal, ainsi qu'en matière de qualité et de sécurité alimentaire, de santé publique et d'environnement liés à la faune et inclut de nombreuses interventions liées à la préservation du vison d'Europe et à ses habitats.

Beneficiarios asociados

Mairie de Vitoria-Gasteiz. Département de l'environnement et de l'espace public

La Mairie de Vitoria-Gasteiz travaille depuis plus de 30 ans sur les thèmes liés à la préservation de la biodiversité. Parmi ses projets les plus importants figure la création d'un réseau de parcs autour de la ville, connu sous le nom d’anneau vert, conçu et géré selon des critères de protection de la nature. À ce jour, ce réseau a permis de restaurer 600 hectares sur les 1 000 hectares prévus.

Parmi les projets les plus réussis figurent la récupération des zones humides de Salburua (aujourd'hui site Ramsar et LIC), qui ont été asséchées, et l'amélioration écologique de la rivière Zadorra à l'endroit de son passage en la ville (LIC). L'espèce prioritaire de ces zones est le vison d'Europe, avec lequel la Mairie de Vitoria-Gasteiz travaille depuis des décennies à la gestion et au rétablissement de l'habitat, à la diffusion environnementale, au suivi des populations et à la recherche écologique du vison d'Europe ainsi qu'à l'élimination du vison d'Amérique (voir archives des travaux sur www.vitoriagasteiz.org ), qui consacre des ressources humaines et financières significatives à cette fin.

 

La collaboration de la Mairie aux initiatives de protection de l'espèce a été constante, si bien que c'est le premier endroit d'Espagne à avoir construit des cages de semi-libertés et à avoir développé des techniques possibles de renforcement des populations de visons d'Europe. Les résultats de ces essais ont constitué la base scientifique et technique d'une partie des actions proposées dans ce programme LIFE.

L'engagement de la Mairie de Vitoria-Gasteiz pour la préservation de la biodiversité et son travail en faveur du vison d'Europe l'ont amené à être élue Capitale verte de l’Europe en 2012.

Association Visón Europeo

Fondée en 2003 en tant qu'association, l'Association Visón Europeo mène des activités de surveillance et d'étude du vison d'Europe, ainsi que des activités de contrôle du vison d'Amérique. Elle offre toujours ses services aux différentes administrations concernées par la préservation et le contrôle du vison d'Europe et d'Amérique En tant qu'association rattachée à l'Université de Barcelone, elle développe des études scientifiques sur ces deux espèces de visons. Son objectif est la préservation du vison d'Europe et des autres espèces de mammifères qui peuplent les écosystèmes fluviaux d'Espagne.

Députation forale d'Alava. Département de l'environnement et de l’urbanisme

Le Département de l'environnement et de l'urbanisme de la Députation forale d'Alava s'est vu attribuer les domaines suivants : cycle intégral de l'eau, environnement et paysage, protection de la nature, espaces naturels, énergies renouvelables, forêts, flore et faune, aménagement du territoire et information, gestion urbaine et discipline et tout autre domaine prévu par le système juridique, conformément au décret provincial 162/2011 du 19 juillet, qui détermine les services de la Députation forale d'Alava.

C'est le Service de l'environnement et de la biodiversité qui est responsable, dans le cadre du projet LIFE Lutreola Espagne, de l'exécution des actions envisagées par celui-ci :

L'organisation, la conservation et la gestion des espèces de faune et de flore menacées d'extinction et de leurs habitats, le réseau des biotopes protégés et des espaces du réseau Natura 2000, les zones humides RAMSAR, les paysages catalogués et le réseau des corridors écologiques du territoire historique d'Alava.

Le développement et la mise en œuvre d'actions pour la protection, la restauration et l'amélioration des habitats naturels, des paysages et de la biodiversité.

Ces tâches dépendent des compétences exclusives du Conseil Général depuis de nombreuses années et de celles assumées par le Gouvernement Basque conformément au Statut d'Autonomie du Pays Basque (Loi Organique 3/70, du 18 décembre) et du transfert ultérieur du développement et de son exécution, sur la base de la Loi 27/1983, du 25 novembre, sur les relations entre les institutions communes de la Communauté Autonome du Pays Basque et les organes forales des territoires du patrimoine historique.

Députation forale de Biscaye. Département de l’Environnement

La Députation forale de Biscaye (DFB-BFA) est l'organe gouvernementale du T.H. de Biscaye. Outre les compétences classiques des collectivités, la DFB exerce des compétences spécifiques découlant du statut d'autonomie du Pays basque et de la loi sur les territoires de patrimoine historique de 1983.

Parmi ses compétences liées au projet, le département de l'Environnement est chargé de la gestion des zones naturelles protégées, du réseau Natura 2000 et  de la biodiversité, ainsi que la préparation et la mise en œuvre de programme de protection des espèces de faune et de flore menacées.

Députation forale de Guipuscoa. Direction générale des forêts et de l’environnement

La Députation forale de Guipuscoa est une administration publique à caractère supra-municipale dont le champ d'action territorial est le territoire de patrimoine historique de Guipuscoa.

Parmi ses compétences, conformément au Statut d'Autonomie du Pays Basque et à la réglementation en matière de développement, se trouvent la gestion du Réseau Natura 2000 au sein du Guipuscoa et l’élaboration et la mise en place des plans de restauration des espèces de faune et de flore menacées.

Généralité valencienne. Direction générale de l'environnement

L'un des axes de travail prioritaires de la Généralité valencienne est la lutte contre les espèces envahissantes, à laquelle elle consacre une partie de son budget annuel et a été le premier gouvernement régional à homologuer un catalogue des espèces de faune et de flore exotiques.

Il dispose d'un réseau d'alerte établi entre les agents de l'environnement et le personnel du réseau d'espaces naturels protégés, formés pour la détection des espèces exotiques et qui fournit activement des informations sur la localisation de ces espèces.

Elle a développé un vaste programme de lutte contre les invasions produites par la faune et la flore exotiques avec un succès considérable, permettant l'éradication complète d'espèces de flore très envahissantes, telles que la jacinthe d'eau, la Salvinia molesta ou le nénuphar du Mexique grâce à sa détection précoce sur le terrain et les accords entre les différentes administrations.

Actuellement, elle développe également un programme ambitieux visant à contrôler les tortues Galapagos envahissantes à travers le projet LIFE+ Trachemys.

Le vison d'Amérique a fait l'objet de mesures de lutte active dans la Communauté de Valence.

Gouvernement d’Aragon

Le Département du développement rural et durable du gouvernement d'Aragon est l'autorité régionale responsable de la politique de protection de la nature au sein de la Communauté Autonome d'Aragon.

La direction générale pour la protection de l'environnement et son service pour la biodiversité portent une attention particulière à la protection des espèces menacées d’extinction, notamment à celles considérées comme prioritaires par l'Union européenne. Le service pour la biodiversité forte de son expérience dans le suivi des populations, l'application des mesures de préservation et la réalisation des projets LIFE,a coordonné dans 9 initiatives réussies développées en Aragon.

Gouvernement de La Rioja. Direction générale de l’environnement

La direction générale de l'environnement du gouvernement de La Rioja est un organisme administratif public rattaché au département de l'agriculture, de l’élevage et de l'environnement de la Communauté autonome de La Rioja.

Elle est notamment chargée de désigner les espèces de faune et de flore menacées d'extinction et d'établir des plans de protection et de rétablissement des espèces menacées d'extinction. Elle est également responsable de la gestion, du contrôle et de l'éradication éventuelle des espèces exotiques envahissantes dans La Rioja, et notamment le vison d'Amérique (Mustela vison).

Il dispose d'un Catalogue régional des espèces menacées de flore et de faune sauvages de La Rioja incluant le vison d'Europe (Mustela lutreola) dans la catégorie "en voie d'extinction". Il a développé un projet Life entre 2001-2004 pour la préservation de cette espèce (LIFE00 NAT/E/7331). Un plan européen de reconstitution du vison a été approuvé en 2002 (décret 14/2002 du 1er mars 2002) et des démarches sont en cours d'élaboration pour son renouvellement.

Des études de suivi ont été menées sur l'espèce depuis plusieurs années, la dernière datant de 2011. Des travaux de lutte contre le vison d'Amérique ont également été effectués de façon plus ou moins régulière au cours des dix dernières années.

Sendaviva. Parc naturel S.A.

Sendaviva participe à la Stratégie mondiale des zoos et aquariums pour la préservation (document préparé par WAZA,l’Association mondiale des zoos et aquariums), et partage une philosophie commune concernant la préservation de la biodiversité et le développement durable. Depuis 2008, il est membre à part entière de l'AIZA, l'Association Ibérique des Zoos et Aquariums ; il est également membre de l'EAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums).

Sendaviva possède une vaste expérience dans deux domaines du projet proposé : l'élevage en captivité et l'éducation environnementale. En tant que zoo, il possède des connaissances approfondies en matière de soins et d'entretien des animaux dans des environnements contrôlés. Ces dernières années, Sendaviva, dans le cadre de programme de préservation, a travaillé avec d'autres espèces de mustilidés, comme la loutre d'Europe (Lutra lutra), ou le Huron domestique (Mustela putorius furo), à des fins éducatives. Cela leur a permis d'acquérir suffisamment d'expérience pour travailler avec le vison d’Europe.

Sendaviva développe un vaste programme éducatif pour les écoliers et le grand public qui visitent ses installations, augmentant chaque année le nombre d'activités éducatives et d'actions de sensibilisation. Le public cible de nos campagnes de sensibilisation est d'environ 180 000 visiteurs par an, dont 15 000 étudiants des provinces de Navarre, du Pays Basque, d'Aragon et de La Rioja. Dans certains cas, la portée de ces initiatives augmente grâce à leur participation à des campagnes annuelles menées par le Groupe Education de l'AIZA (Association Ibérique des Zoos et Aquariums). Lors de cette dernière réunion, Sendaviva a été nommé Coordinateur du Groupe des Educateurs de l'Association.